Le CIRB teste ses applis mobiles dans le cloud

Pour tester les applications mobiles qu’il développe, le Centre d’Informatique pour la Région bruxelloise (CIRB) fait appel au cloud. Sur les conseils de CSC.

Voici un an, le CIRB décidait de mettre en place un centre de développement d’applications mobiles, suite à une demande de ses utilisateurs. D’emblée, 3 projets ont été identifiés : FixMyStreet qui permet au citoyen de communiquer un problème de voirie (voir également Data News n° 7 du 13 avril dernier), le portage sur mobile du portail régional bruxellois et la création d’applis mobiles pour Bruxelles Mobilité.

lahcen-afif-project-manager-online-mobile-cirb
De gauche à droite : Jonathan Sanchez Pando (Web & Mobile Developer), Lahcen Afif (Senior Project Manager Web & Mobile), Eric Auquière (Service Head – IS Service), Thibaut de Sany (CSC Mobile Service Offering Manager) et Alfonso Fuca (Web & Mobile Developer).

« Le CIRB ne disposait pas à l’époque des compétences internes pour ce type d’applis mobiles. De plus, nous ne voulions pas nous engager seuls, ni investir massivement dans ce type de projet » explique Eric Auquière chef de service IS (Information Systems), département projets au CIRB. Au terme d’un appel d’offres CSC est choisi et détache d’abord un expert technique maîtrisant également les méthodologies et outils spécifiques au mobile. Après la réalisation d’une première appli hybride (avec un code de base commun, adapté ensuite en fonction d’iOS ou Android), le CIRB entame une réflexion en profondeur sur sa stratégie en matière de mobiles, les méthodologies à mettre en place et l’infrastructure nécessaire à moyen terme.

« Nous avons alors créé une chaîne de production complète d’intégration de déploiement et de test d’applis mobiles multiplateformes basée sur notre solution MSTC (Mobile Software Technical Center in the clouds) », ajoute Thibaut de Sany, Key Service Offering Mobile Manager chez CSC. En outre, nous apportons nos best practices grâce à une équipe de quelque 70 spécialistes en infrastructures et solutions.

Outre le développement, une attention particulière a été portée aux tests. Tests qui sont réalisés dans le cloud chez Perfecto Mobile où le CIRB achète du temps machine pour tester ses applis sur les différents modèles existants de mobiles sur le marché – tant sur iOS qu’Android, un investissement que le CIRB ne serait pas en mesure de réaliser seul. CSC a en outre créé une couche d’intégration spécifique permettant d’interagir finement avec le système cloud ainsi que d’automatiser ce processus au sein de la chaîne de production. En 6 mois, 2 applis ont déjà été développées et d’autres sont en phase de conception. « Notre volonté à terme est d’internaliser au maximum les connaissances spécifiques en matière de mobile afin de maîtriser la technologie et de proposer ainsi des services à nos partenaires », poursuit Eric Auquière. Qui précise encore que grâce à l’Open Data des tiers pourront aussi développer des applis mobiles.

Ajoutons que le code des applis mobiles est également stocké dans le cloud

Auteur : Marc Husquinet

Source : Data News n° 36 du 07/09/2012

Photo : Catherine Corbesier

—–oOo—–
© 2012 – Lahcen AFIF (Chef de Projet PRINCE2 Practioner & ScrumMaster Certified)
Gestion de ProjetWeb 2.0MobileFormation & Coaching
—–oOo—–

Publié à Bruxelles (Belgique) le samedi 08 septembre 2012 à 12:49 par Lahcen Afif · Permalien
Catégories: Mobile · Mots-clés: , , , , , ,

Postez une réponse